Une question posée hier par un client et qui revient très souvent :

COMMENT NETTOYER SON PIANO ?

Pour la poussière, une simple lingette anti-poussière sèche suffit. Il ne faut pas employer le moindre produit qui pourrait laisser un dépôt sur le meuble et créer à force un encrassement systématique. Exit les produits anti-statiques en bombe !

Si des traces et des salissures restent sur le meuble, l'idéal est d'employer du liquide à vitres que vous vaporisez directement sur le meuble (sans excès toujours !) et que vous essuyez. Surtout jamais de chiffons sales ou d'éponges abrasives qui rayeraient votre beau piano ; toujours employer un chiffon doux et propre.

Tout ceci est valable que votre piano soit laqué ou en finition bois.

Si vous faites des rayures très légères sur du vernis noir ou blanc, le traitement à base de polish est le même que pour une carrosserie auto. C'est une opération délicate et si vous ne maîtrisez pas, il vaut mieux laisser faire ça à quelqu'un qui sait car le résultat pourrait être pire qu'au départ...

Pour les rayures et coups importants, sur des finitions bois et sur du vernis, faites appel à votre facteur de piano. Sachez toutefois que si on peut réparer, le résultat ne sera jamais parfait mais on parvient tout de même à atténuer énormément le défaut.

POUR NETTOYER LE CLAVIER, on utilise le même chiffon doux et propre et le même liquide à vitres que pour le meuble mais on vaporise le produit sur le chiffon JAMAIS sur le clavier directement, et on frotte... Si des traces et des taches subsistent, consultez votre technicien. Les claviers anciens jaunis peuvent redevenir blancs et brillants si vous le confiez à votre technicien. Le clavier est poncé, blanchi et poli et retrouve ainsi l'aspect du neuf, C'est une opération peu coûteuse et qui transforme un piano !

L'INTERIEUR DU PIANO doit rester protégé de la poussière autant que possible car je vous déconseille de le nettoyer vous-même tant les risques de casse sont élevés. En règle générale faites faire un nettoyage à votre accordeur tous les deux à trois ans pour un piano à queue et tous les cinq ans pour un piano droit. Quoi qu'il arrive, ne touchez jamais les cordes avec les doigts ou avec quoi que ce soit d'autre et évitez de toucher à la mécanique pour ne pas la dérégler ou l'endommager. Si un objet tombe dans le piano faites appel à votre technicien.