Sans que vous vous en rendiez compte, jour après jour, votre piano accumule de la poussière... tellement que quand on s'en rend compte, c'est à croire qu'il la fabrique ! En effet même dans un endroit très propre et bien tenu, un piano est comme une usine à poussière.

Sous le clavier d'un piano droit on obtient ceci :

12032011

Accumulation de poussière, moutons, coulures de liquides, trombones, pièces de monnaie et autres petits objets qui se retrouvent prisonniers sous le clavier...

De temps en temps demandez à votre accordeur de passer un coup d'aspirateur sous le clavier, votre piano vous remerciera !

 

 

 

 

Les pianos à queue sont encore plus exposés et surtout si ils restent ouverts ou à moitié ouverts...

L1020269

Ce piano par exemple, sous sa poussière et les coulures de café ressemble à un vieux coucou hors d'âge alors qu'il s'agit en fait d'un excellent et coûteux Steinway.

Si vous souhaitez redonner l'éclat du neuf à votre piano à queue, faites le nettoyer en profondeur par votre accordeur : dépoussiérage, desoxydation des cordes, nettoyage de la table d'harmonie, etc...

Notez que l'accumulation de poussière dans un piano hormis les considérations esthétiques, n'est pas recommandée car elle absorbe l'humidité ambiante et dans le temps "colle" et peut entrainer de l'oxydation, des taches sur la dorure de cadre, etc...

N'essayez surtout pas de nettoyer l'intérieur de votre piano vous-même !!! Cela paraît simple mais c'est très délicat et risqué. Un accident étant vite arrivé, je préfère vous prévenir. Il faut compter 1 à 2 heures de travail ce qui reste très accessible.

Dans les conservatoires, salles de spectacle, écoles de musique ou autre lieu où les pianos sont soumis à rude épreuve il est recommandé d'effectuer un nettoyage complet chaque année.