Faire accorder son piano régulièrement c'est déjà bien, mais si vous trouvez qu'il n'a pas un son agréable, qu'il est trop percussif ou trop étouffé, ou même que les notes sont inégales en intensité, c'est que l'accord ne suffit pas.

En effet, l'accord n'est qu'une des interventions d'entretien que l'on peut offrir à un piano mais il y a bien d'autres points dont il faut s'occuper. L'accord n'est qu'une intervention sur la tension des cordes et sur la justesse des intervalles entre les notes, pas sur la qualité du son.

La qualité du son implique l'accord certes mais aussi le REGLAGE MÉCANIQUE et aussi et surtout l'HARMONISATION.

Le réglage mécanique c'est évident car si le marteau ne vient pas frapper la corde en face ou si il ne l'atteint pas avec assez de force ou au contraire avec trop de force, ou même s'il s'écrase dessus au lieu de la percuter, on ne peut avoir un son correct.

Mais qu'est-ce que l'Harmonisation ?

C'est un ensemble d'interventions que l'on va faire sur le marteau, plus précisément sur la tête en feutre du marteau. On va modifier sa forme et sa dureté pour arriver au meilleur résultat sonore. Ce travail est très minutieux et demande de l'expérience et de la patience. C'est grâce à l'harmonisation que l'on va tirer le meilleur du son d'un piano.

L'harmonisation est une tâche délicate qui n'est pas sans risque si elle est pratiquée sans maîtrise. Tous les techniciens ne sont pas compétents pour effectuer cette opération. Mais une bonne harmonisation donne des résultats épatants !

N'oublions pas que l'harmonisation n'est possible que sur un piano correctement accordé et bien réglé, et dont les marteaux évidemment son en bon état. Si les marteaux de votre piano sont très marqués voire même aplatis, il faudra au préalable soit poncer les marteaux (lorsqu'ils sont récents) soit les faire refeutrer ou changer les têtes.