L'achat d'un piano d'occasion est toujours tentant, surtout quand on compare les prix de certaines petites annonces à ceux d'un piano neuf même vendu avec une forte remise.

Outre les recommandations de base (voir l'article "on vous donne un piano"), comme il s'agit dans ce cas d'investir de l'argent dans un instrument, je vous conseille de vous méfier encore plus et calculez bien !

Acheter chez un professionnel :
- Reste un gage de qualité et vous avez une garantie
- Le transport n'est pas à votre charge
- Les prix sont plus élevés car le magasin a une marge (frais de transport déduits)
- L'état du piano n'est malheureusement pas forcément au mieux car bon nombre de magasins ont fait l'impasse sur un atelier avec un service technique compétent mais le minimum syndical sera fait et généralement seuls les pianos en bon état sont proposés à la vente (mais il peut toujours y avoir des surprises)

Acheter chez un particulier :
- Les prix sont vraiment plus bas, mais il faut compter entre 150 et 500 € de transport en plus et au minimum 200 € de frais de remise en état (réglage, petites réparations, accord)
- Appelez toujours votre technicien accordeur avant de vous décider. Demandez lui au besoin de faire une expertise (rapport écrit de l'état de l'instrument) sorte de "contrôle technique" pour le piano et qui vous donnera les arguments pour décider et au besoin négocier le prix avec le vendeur (coût : 50€ environ)
- Un piano de plus de 70 ans n'a pas de valeur marchande (sauf si c'est une pièce rare ou marque de prestige) et ne devrait en principe être vendu plus d'un prix symbolique.(ne pas acheter si vous voulez jouer du piano) Si c'est un piano qui a été entièrement réparé, demandez l'avis de votre accordeur. Je vous rappelle que les pianos "cadre bois" ne sont plus des instruments de musique mais des pièces de musée ou de simples objets décoratifs.